Induction Week

Dans le cadre de votre rentrée, vous allez participer à « l’Induction Week ». Quatre jours qui vont vous permettre de vivre une première expérience pédagogique imaginée autour de 3 axes - ME / WE / ALL OF US - qui font écho à des valeurs fondamentales portées par votre Ecole que sont le bien commun, le développement personnel ou encore l’entrepreneuriat.

Objectif de l'Induction Week

L’objectif visé est de créer une connexion et d’enclencher un processus de réflexion et d’action vous permettant de :

  • vous connecter à vous-même (ME), en expérimentant des éléments clefs du développement personnel
  • vous connecter aux autres (WE), en vivant des expériences entre étudiants, mais aussi avec le staff administratif, les professeurs, des diplômés…
  • vous connecter au monde (ALL OF US), en comprenant les enjeux auxquels l’humanité fait face et en étant inspiré pour agir.

Cette connexion sera articulée autour de plusieurs temps forts qui vont jalonner la semaine :

  • la conférence d’ouverture et d’inspiration
  • l'amphi de présentation Be-U
  • les ateliers Be-U
  • la Fresque Climat
  • la Simulation Onusienne : SimONU

NOTA BENE

  • La conférence d’ouverture et d’inspiration est une conférence participative, où vous serez invités à poser des questions, via la solution digitale Klaxoon le jour j. La préparation commence dès maintenant ! Prenez connaissance des informations et ressources documentaires qui suivent, éléments qui vous permettront de préparer au mieux votre participation à l’Induction Week.
  • Les 12 et 13 septembre, des activités seront organisées pendant les pauses déjeuners  - Prévoir une tenue décontractée (basket et sac à dos) pour le campus de Marseille. 

Mercredi 11 septembre

Conférence d’ouverture et d’inspiration « Comment devenir un manager leader responsable ? » 

82 % des étudiants de notre Ecole pensent que la compréhension des nouveaux enjeux du développement durable leur sera utile dans leur vie professionnelle et personnelle et 79% sont en quête de sens et de bien-être *. Le changement fondamental de notre société est inéluctable et, qu’on le souhaite ou le regrette, le monde de demain ne ressemblera que très peu à celui dans lequel nous vivons.

Mais comment s’y préparer ? Comment anticiper, voire initier ces changements ? Quelles compétences vont être nécessaires pour intégrer le monde du travail actuel et façonner celui qui suivra ? Comment devenir un acteur du changement ? Quelles qualités humaines développer ? Quel rapport à soi, à l’autre, au monde ?

Ces questions seront abordées tout au long de ces 4 journées et sont placées au cœur de la conférence d’ouverture « Comment devenir manager leader responsable ? »

L’idée n’est pas ici de vous faire assister à une simple conférence mais de vous impliquer dans sa conception et dans les interactions avec les intervenants. Pour ce faire, vous retrouverez ci-après des textes et liens vidéos se rapportant aux thèmes du développement personnel et du développement durable dont vous pourrez prendre connaissance pendant l’été afin d’être en mesure de poser vos questions aux intervenants le jour J et ainsi d’être pleinement acteur de l’événement.

A l’issue de la conférence d’ouverture, vous passerez le quiz « Sulitest ».

Initié par l’école suite à la Conférence des Nations Unies sur le développement durable « RIO + 20 », cet d'outil en ligne permet de sensibiliser et de mieux comprendre les 17 objectifs de développement durable de l’ONU (ODD).

*Source : enquête réalisée auprès de 4.500 étudiants KEDGE nouveaux entrants en septembre 2018.

Les intervenants de la conférence

Documents et références "ME/WE/ALL OF US"

ME : vous connecter à vous-même, en expérimentant des éléments clefs du développement personnel

Les immanquables

LECTURE

Les quatre accords toltèques, Don Miguel Ruiz : Quatre règles de vie à appliquer pour une promesse « de liberté, de bonheur et d’amour » afin d’apprendre à mieux se connaitre et à s’aimer.

Documents et références « Apprendre à Apprendre », Pascale Auger 

Avant propos

La question qui est traitée ici est celle de l’apprentissage. Les techniques d’imageries cérébrales qui ont été développées récemment, apportent des pistes de réponses aux questions que nous nous posons. Comment est-ce que notre cerveau apprend ? Quels sont les rôles de nos croyances et de nos émotions dans l’apprentissage ? Quels sont les impacts des nouvelles technologies sur notre cerveau et notamment sur la dégradation de notre capacité à nous concentrer et à mémoriser ? Concrètement, qu’est-ce que nous devons faire ?
L’ensemble de ces questions sera traité dans le cours Apprendre à Apprendre que vous suivrez dès le premier semestre et en amont pendant cette conférence. Ce sera l’occasion de répondre à vos questions et de soulever les grands enjeux de l’apprentissage.
Pour préparer cet échange, voici quelques éléments d’information qui présentent dans un premier temps les "mauvaises nouvelles" sur le sujet mais également les bonnes !

La 1ère mauvaise nouvelle : le système éducatif n'est plus adapté

Nos écoles et nos institutions éducatives ont été organisées il y a près de deux siècles. Elles ont été mises en place afin de répondre aux exigences de l’industrie, au faible niveau d’éducation de la population et aux contraintes économiques de l’époque. Avec elles, se sont développés des systèmes de valeurs, d’organisation et d’évaluation qui se sont étendus à toutes les sphères de la société et qui nous influencent encore aujourd’hui. Si tout le monde s’accorde à dire qu’il faut apprendre et travailler différemment, ce n’est pas si facile.
Une société ne peut pas changer son système d’apprentissage si elle ne modifie pas, en même temps, son système de croyances et de valeurs concernant le travail, la hiérarchie, la légitimité du savoir et du pouvoir. Si les employeurs continuent à chercher des salariés exécutants, si les systèmes éducatifs restent fondés sur des évaluations codifiées et uniformisées… ce n’est pas gagné. Le changement doit donc venir de toutes parts : des écoles, des institutions, des entreprises et de nous aussi, professeurs et étudiants ! En bref, il va falloir changer le paradigme de l’éducation.

Le paradigme de l’éducation 

La 2eme mauvaise nouvelle : le système scolaire valorise essentiellement les intelligences verbales et logico-mathématiques

Vous intégrez KEDGE pour faire de la GRH, travailler dans le développement durable, créer votre entreprise, travailler dans le marketing ou la finance. Souvenez-vous sur quelle base vous avez tous été évalués ?  :   sur votre intelligence logico-mathématique. Repensez aux tests : Le GMAT ? Le TAGE MAGE ? Le QI ? Le SAT ?  Voyez les concours d’entrée aux écoles d’ingénieurs…tous les tests mesurent les intelligences verbales et logico-mathématiques. C’est bien dommage car les intelligences sont extrêmement riches et variées. Se concentrer sur ces deux types d’intelligence tend à uniformiser nos capacités d’apprentissage et à exclure des candidats dont la variété des intelligences nous aurait été bien utile.

Jack MA, CEO Alibaba

La 3ème mauvaise nouvelle est moins intuitive : les styles d’apprentissage n’existent pas.

On parle souvent de « style d’apprentissage », mais ce sont des concepts théoriques qui ne correspondent pas à la réalité. C’est une mauvaise nouvelle, cela veut dire qu’on ne peut pas classer les étudiants dans des boites même si cela aurait été bien pratique. On aurait pu dire : ces élèves ont un style d’apprentissage « auditif-explorateur », ces autres-là sont « visuel-applicatif », ces autres sont « kinesthésique-relationnel ».  Ainsi on pourrait penser que la question de la pédagogie est réglée ! On a la réponse : il faut faire un questionnaire à l’entrée de l’école pour connaître le style d’apprentissage de chacun et créer des parcours adaptés ». Mais cela ne marche pas comme ça. Non seulement, il n’y a pas de style d’apprentissage, mais spécialiser les élèves en fonction de leurs préférences ou de leur style aurait, à terme, un effet déplorable sur leurs capacités.

 Les styles d’apprentissage n'existent pas !

La 4ème mauvaise nouvelle est une évidence dont on ne tient pas souvent compte.

"Bien apprendre" est inhérent au plaisir d’apprendre et de se développer ! Sans plaisir, il n’y a pas de progrès ou peu. Sans curiosité, il n’y a pas d’exploration ou peu. Sans engagement, il n’y a pas de résultat ou peu. Et le plaisir, la curiosité, l’engagement, cela vient de nous. Ce n’est pas à un système ou à une pédagogie de « fabriquer », de « créer » notre motivation. C’est à nous de prendre en charge nos vies et notre développement…. Voyez l'expérience ci-après "Une école dans le Cloud" et l’incroyable curiosité et motivation de ces jeunes enfants…. Cela fait réfléchir.

Une école dans le Cloud

Alors, comment faire et comment avancer ?

Les recherches en neurosciences nous permettent aujourd’hui de mieux comprendre comment fonctionne notre cerveau. Elles nous montrent comment nos pensées et nos habitudes (bonnes ou mauvaises) se créent. Elles suggèrent des pistes d’action pour développer nos capacités d’apprentissage et de développement. L’objectif du cours  " Apprendre à Apprendre" est de vous permettre de connaître les principales avancées en neurosciences en lien avec l’apprentissage et de mettre en place des stratégies concrètes visant à vous améliorer.
Pour répondre à cet objectif, le cours est organisé en deux chapitres : le premier présente « ce qu’il faut savoir » sur l’apprentissage, le second montre « ce qu’il faut faire » pour développer sa capacité d’apprentissage. Tout au long du cours, vous allez remettre en cause vos idées et vos croyances sur l’apprentissage et sur vous-même. En bref, vous allez changer d’habitudes, et ce n’est pas une mince affaire !

Comment changer ses habitudes

Les inspirants

VIDEO

  • L’Exploration intérieure : Guillaume Néry, multiple champion du monde d’apnée nous parle de confiance en soi, dépassement des peurs et limites et de connaissance de soi.  
  • L’heureux secret d’un meilleur travail : Dans cette conférence, le psychologue Shawn Achor soutient que c'est en réalité le bonheur qui crée la productivité, et non l’inverse.

LECTURE

Matin Brun, Franck Pavloff : Une nouvelle sous forme d’apologue qui se dresse contre la pensée unique et nous encourage à questionner le monde qui nous entoure. 

WE : vous connecter aux autres, en vivant des expériences avec les étudiants, mais aussi le staff, les profs, des diplômés…

Les immanquables

VIDEO

Les inspirants

LECTURE

  • Tu seras un manager responsable mon fils !, Sandrine L'HERMINIER : Un ouvrage sur la nécessité que, pour le bien commun, l’entreprise doit changer en prêtant une plus grande attention au développement durable.
  • L’entreprise du XXIe siècle sera politique ou ne sera plus, Pascal Demurger : Un récit sur l’importance, pour les entreprises, de reconnaître leur performance économique au même titre que leur responsabilité politique.

VIDEO

ALL OF US : vous connecter au monde, en comprenant les enjeux auxquels l’humanité fait face et en étant inspiré pour agir.

Les immanquables

ONLINE

VIDEO

  • The Age of Stupid, Franny Armstrong : Ce documentaire nous questionne sur l’impact de notre inaction envers le changement climatique dans 30 ans.
  • Demain : Et si montrer des solutions, raconter une histoire qui fait du bien, était la meilleure façon de résoudre les crises écologiques, économiques et sociales, que traversent nos pays ? 

Les inspirants

LECTURE

L'entreprise, objet d'intérêt collectif, Nicole Notat et Jean-Dominique Senard : Rapport sur la conviction que l’entreprise a une raison d’être et peut contribuer à l’intérêt collectif.

VIDEO

Présentation du dispositif Be-U 

Se former, c’est bien sûr acquérir des expertises et des savoirs. Pour parvenir à les mobiliser et à les déployer en toutes situations, il est également nécessaire de construire des capacités pour gérer le rapport aux autres et à soi-même : les soft skills. Be-U soutient le développement de vos soft skills pour vous aider à devenir un manager de haut niveau ou un entrepreneur. Formé dans l’esprit Be-U, vous ferez reconnaître vos talents et votre sens des responsabilités par vos employeurs, collègues et clients. Vous serez capable de gérer des missions complexes, de saisir les opportunités et de convaincre. Face aux défis et aux environnements les plus exigeants, vous saurez vous adapter avec agilité. Dans votre parcours professionnel, vous garderez le cap de votre épanouissement personnel, de vos valeurs et de votre vision. 

Lors de cet amphi, nous vous présenterons Be-U, votre dispositif de développement personnel et professionnel et ferons une démonstration de la plateforme Be-U que vous utiliserez tout au long de votre parcours.

Jeudi 12 septembre et vendredi 13 septembre : ateliers Be-U 

Nous vous proposons de découvrir l’environnement des soft skills, de commencer votre travail de découverte de vous-même et des autres au travers de 2 ateliers :

  • 1 atelier pour comprendre l’importance de la dimension personnelle/soft skills dans la vie professionnelle
    • S’approprier le sens de Be-U et du concept de Personal Branding
    • Initier la démarche : commencer à créer mon Personal Branding avec la plateforme Be-U
  • 1 atelier pour
    • Mieux se connaitre
    • Valoriser ses actions passées
    • S’initier à l’art de convaincre pour se faire recruter (pour intégrer une association étudiante, un Pro-act, trouver son stage,…) 

Ressources documentaires 

Jeudi 12 septembre et Vendredi 13 septembre : Fresque Climat

Notre objectif est de vous faire comprendre les grands enjeux auxquels votre génération sera confrontée. Le 1er d’entre eux est l’enjeu climatique.
L’atelier « Fresque Climat », ludique, participatif et créatif sur le changement climatique, est basé sur l’intelligence collective. Il permet de suivre une initiation en trois heures sur le constat scientifique et sur les impacts du changement climatique, tels que décrits dans le dernier rapport du GIEC (Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat).
Par équipe, « vous devrez retrouver les liens de cause à effet entre les différentes composantes du changement climatique. Cela va des activités humaines jusqu’aux réfugiés climatiques, en passant par la hausse de la température et la montée des eaux.
Le principe est que tout le monde a quelque chose à apprendre ou au moins un nouveau point de vue à découvrir sur ses connaissances déjà acquises. L’atelier est basé sur la collaboration au sein de l’équipe. Chacun connaît un « bout du sujet » et les échanges permettent de reconstituer collectivement cette grande fresque d’aspect très créatif car les équipes doivent également se démarquer en apportant une touche artistique à leur réalisation ».

Présentation du principe de la Fresque Climat

Vendredi 13 septembre et Samedi 14 septembre :  SimONU 

SimONU est une simulation d’une Assemblée des Nations-Unies. Ce jeu vous invite à une réflexion, une mise en perspective de problématiques mondiales à l’échelle des nations. Répartis en délégations représentant un pays, il ne vous suffira  pas simplement de défendre le drapeau que vous représentez, il faut se mettre en condition d’ambassadeur et suivre le protocole de l’ONU en matière de négociation.

SimONU est l’occasion de partager ses valeurs, de réfléchir sur ses engagements et de prendre conscience des responsabilités de chacun sur les enjeux de demain. 6 thématiques, des enjeux pour demain reliés aux objectifs du Développement Durable de l’ONU seront développés par les différents comités : 

Tout savoir sur l’ONU

Tout savoir sur les ODD (Objectifs du développement durable)

Tout savoir sur la simulation simONU

Documents à télécharger

Comité 1 - UNHCR (PDF - 238,6 kB) Comité 2 - La biodiversité ( PERTE DE LA BIODIVERSITÉ - 434,2 kB) Comité 3 - FAO (PDF - 134,7 kB) Comité 4 - UNESCO (PDF - 196,3 kB) Comité 5 - L'accès à l'eau ( L'ACCÈS À L'EAU - 184,9 kB) Comité 6 - ONU Habitat (PDF - 133,3 kB)
Retour en haut